Tunnels routiers

Répéter l’image
  
  
Contenu de la page
  
  
  
  
  
Tunnel Agua NegraReferences_187
Le tunnel d’Agua Negra est le principal composant du Couloir Bio-océanique, un projet international qui vise à créer un axe routier de transit efficace à travers les Andes, reliant le port Coquimbo (Chili) et Porto Alegre (Brésil). Le projet comprend la construction d'un tunnel à 2 tubes parallèles monodirectionnelles (L=13,9 km) reliant les portails situés à 4'080 m (Argentine) et à 3'605 mètres (Chili). Est muni de by-pass transversaux tous les 250 m, 2 centrales de ventilation intermédiaires reliées à un puits vertical de 500 m de haut et une gaine de ventilation de 4,5 km de longueur. Le projet comprend des routes d'accès et des bâtiments externes de gestion technique et d'entretien. Le type de profil du tunnel, caractérisé par la forme en fer à cheval, comprend 2 voies de marche, un profil libre de 7,50 m de largeur et 4,80 m de hauteur et des trottoirs des 2 côtés. Est prévu un système de ventilation longitudinale prévu. Le concept comprend la construction d'ouvrages souterrains, avec 2 fronts d'attaque en même temps et indépendant. L'excavation sera effectuée à l'explosif, selon le procédé classique, de manière à assurer une bonne flexibilité aux différentes conditions géologiques. Les particularités du projet ressort la grande altitude des portails, l'éloignement des centres urbains, les conditions météorologiques extrêmes et le risque sismique. Lombardi a développé une nouvelle étude conceptuelle, l'avant-projet et la documentation technique d'appel d'offres pour des travaux de génie civil souterrains et externes, y compris l'équipement électromécanique.
999911/5/2012Argentine/Chili
Expert BMVITReferences_264
La législation autrichienne en matière de sécurité routière prescrit l’approbation officielle par le ministère des transports, des infrastructures et de la technologie pour les nouveaux tunnels ainsi que des projets de rénovation de tunnels. L'approbation est requise pour l'avant-projet (STSG § 7) et pour le projet d'exécution (STSG § 8). Dans ce contexte, Lombardi AG a été chargée par le ministère d'établir les expertises de sécurité pour les tunnels suivants: - Suite de tunnels de Klaus - Tunnel de Kaisermühlen - Tunnel de Liefering
99991/1/2013Autriche
Tunnel Routier Vedeggio-Cassarate - Tronçon en Matériaux MeublesReferences_3716
Le tunnel Vedeggio-Cassarate a une longueur totale de 2'630 m et croise la colline des communes de Comano, Cureglia et Porza, liant la vallée du Vedeggio à l'Ouest avec la vallée du Cassarate à l'Est. La galerie de sécurité est parallèle au tunnel et se trouve à 30 m vers le Sud. Dans les premiers 200 m à partir du portail Cassarate le tunnel traverse des dépôts extrêmement hétérogènes du quaternaire, constitués par des sables fins avec limons, limons sableux et argileux, moyennement à fortement consolidés et en général peu perméables. Intercalés dans ces terrains se trouvent les anciens lits et les méandres du fleuve Cassarate, remplis avec des dépôts fluviaux plus grossiers, graveleux-sableux avec limons. Ceux-ci ont une perméabilité plus élevée et ils apparaissent comme couches ou lentilles dans lesquelles peuvent se trouver des aquifères en pression, avec des battements jusqu'à 20.0 m. En surface se trouvent quelques établissements de résidence ainsi que les écoles secondaires de Canobbio. Le traitement est réalisé à partir de la surface, dans la partie initiale à basse couverture, et à partir du front de creusement des tunnels dans la partie restante. La consolidation à partir de la surface a été réalisée au moyen d'un traitement Jetting bi-fluides, avec des colonnes sécantes verticales, continues sur toute leur longueur dans les premiers 10.0 m à partir du portail et limité au contour de la galerie future dans les 20.0 m suivants. Les colonnes ont une longueur de 15.0 m et présentent une superposition de 5.0 m.
99991/1/1995Suisse
N02 - 120093 - Belchen Second repair BZI 2.0References_7659
Coming soon...
9/30/203220323/1/20202032Suisse
Nouvelle Axenstrasse N4References_110
Dans le cadre de l’achèvement du réseau des routes nationales le tronçon manquant entre Ingenbohl et Gumpisch doit être construit le long du lac d’Uri. La partie principale de la route N4 Neue Axenstrasse est représentée par les tunnels à double voie et trafic bidirectionnel de Sisikon e de Morschach. Le tunnel de Morschach a une longueur d’env. 2.9 km et sera excavé avec la méthode traditionnelle à l’explosif depuis le portail d’Ingenbohl. Le tunnel de Sisikon a une longueur d’env. 4.4 km et sera creusé avec la méthode traditionnelle en raison du manque d’espace près des deux portails à partir de l’attaque intermédiaire de Dorni. Le creusement se réalisera dans de la roche calcaire, sauf dans la zone de la vallée de Riemenstalden, dans laquelle la roche la moins favorable avec des Marnes (Palfris-Mergel) est attendue. Aux portails respectifs seront installés des centrales d’aération. Dans le cadre du projet, la société Lombardi SA travaille au sein d’un Groupement d’ingénieurs nommé „INGE Axen“. Les tâches comprennent les parties construction du tunnel et la gestion de la direction générale technique du projet avec l’étendue des prestations suivante: - la coordination technique entre les projeteurs et les specialist; - l’élaboration des projets de réalisation, projet détaillé et l’appel d’offres; - l’élaboration des documents d’exécution; - direction des travaux.
12/31/202720278/1/20102027Suisse
Contournement Sud-Ouest de SinsReferences_4668
Le contournement Sud-Ouest de Sins, dans le sud du canton d'Argovie, doit soulager le centre-ville et ses voies d’accès lourdement pollués par la densité du trafic (plus de 25 000 véhicules par jour). Le long de la route de transit locale, les seuils limites d’exposition au bruit sont régulièrement dépassés. De même, les niveaux de pollution sont proches des valeurs seuils maximales et les dépassent par moment. Du nord au sud, le projet général du contournement Sud-Ouest de Sins comprend le rond-point nord (diamètre environ 40 m), le pont Bachtal de près de 70 m de long à la géométrie complexe, le tunnel de raccordement de 912 m de long, comprenant un centre de ventilation et plusieurs voies d’évasion, la piste cyclable et piétonne Schürmatt de 40 m de long et le passage supérieur ainsi que le rond-point sud (diamètre environ 40 m). L’adaptation et la modernisation de la route d'Argauer K 124, dont l’exploitation va être transférée du canton à la municipalité de Sins, représente un autre volet du projet. Lombardi dirige l’équipe de maitrise d’œuvre générale qui réalise les études de projet, les études d’exécution et supervise la réalisation des travaux pour les prestations suivantes: génie civil, géotechnique (équivalent à G2 et G3 au sens de la norme NF-P 94 500), équipements d’exploitation et de sécurité, ventilation, protection contre le bruit, architecture paysagère et études de trafic. Les travaux de construction ont commencé en mars 2019 et l'installation des équipements d'exploitation et de sécurité aura lieu au cours du premier semestre 2021. L'ouverture du contournement est prévue pour septembre 2021, avant que la Aarauerstrasse ne soit rénovée pendant environ un an. Le coût total s'élève à 88,4 millions de francs suisses.
6/30/202420247/1/20162024Suisse
Tunnel de BelmontReferences_563
Mis en service en 1974, le tronçon Vennes-Chexbres de l'autoroute N09, fait l'objet du projet de travaux de gros entretien. En outre, et afin de palier les difficultés occasionnées par la surcharge de trafic du tronçon, il est envisagé d'aménager la bande d'arrêt d'urgence comme voie de circulation temporaire (PUN temporaire) entre les jonctions de Vennes et Belmont. Lombardi SA, pilote du groupement LIG-A, assure la direction du projet ainsi qu'une grande partie des études des tunnels et de géotechnique. Le tunnel de Belmont, à double tube et trafic monodirectionnel (L=env. 350 m) sera élargi à l'aide d'un portique de protection qui assurera une séparation de la zone de chantier de l'espace trafic sur toute la longueur du tunnel. Ceci permettra de maintenir 2 voies de circulation à gabarit réduit (2 x 3.50 m) pendant la réalisation de l'élargissement de la voûte. La méthode constructive choisie et adaptée pour le tunnel de Belmont, est pionnière en Suisse et représente un défi technique considérable, mais aussi une grande opportunité pour les nombreux tunnels Suisses qui dans les années à venir devront être assainis ou élargis sous trafic. Tous les travaux seront réalisés sous trafic (TJM de 65'000 véh/jour) avec maintien des 4 voies de circulation aux heures de pointe. Cette gestion du trafic ainsi que la mise en place de la PUN sont associées à d'importants travaux de génie civil dont notamment l'élargissement du Belmont et l'élargissement et renforcement d'autres ouvrages du tronçon.
1/1/2022202210/1/20122022Suisse
Tunnel du Seelisberg - Inspections principalesReferences_930
Le tunnel bi-tube du Seelisberg (SBT) de 9'250 mètres de long, constitué de deux voies sur l’autoroute N2, relie Beckenried NW à Seedorf UR. Après le tunnel routier du St-Gothard, c’est le deuxième plus grand tunnel entre Bâle et Chiasso. Les deux tubes sont reliés entre eux par 300 connexions transversales. L’ouvrage comprend également les deux centrales de ventilation à chaque extrémité: la centrale de Rütenen au nord et la centrale de Büel au sud, ainsi que les deux stations de ventilation souterraines de Hattig (avec puits vertical et installations à l'extérieur) et de Huttegg (profil circulaire avec galerie de ventilation et installations à l'extérieur). Le contrat comprend la mise en œuvre des grandes inspections quinquennales des tunnels (2013/2018) et des ouvrages annexes (2014/2019) ainsi que divers contrôles intermédiaires, et en particulier les activités suivantes: ̵Exécution des inspections principales avec contrôle visuel, évaluation et estimation des 43 composants. ̵Exécution régulière des inspections intermédiaires des différents composants structuraux des ouvrages y compris évaluation et estimation. ̵Evaluation et estimation des données des mesures de surveillance du lot Huttegg (déformations des voussoirs) et du tracé dans le «Amde-nermergel» du lot Rütenen (soulèvements dus au gonflement). Les objectifs des inspections sont: ̵Approbation d‘une sécurité structurale et opérationnelle suffisante, ̵Sécurisation de l’entretien, ̵Responsabiliser le propriétaire de l'ouvrage, ̵Documentation de l'état de la structure et de ses modifications.
12/31/202220221/1/20142022Suisse
1 - 8Suivante